vendredi 1 juin 2007

La guerre des voisins :

Hier c’était la fête des voisins. Avant je connaissais tous mes voisins et on échangeait souvent des bières. Depuis tout le monde a déménagé et les nouveaux ont l’air plutôt (waf) farouches. Il y en a même une qui est resté un an à côté de chez nous, je ne pourrais même pas dire la couleur de ses culottes. Donc la fête des voisins ne passera pas par nous.

            J’ai très souvent déménagé donc j’ai connu tout pleins de voisins et les cohabitations ont été varié.

            J’ai connu des cités U où chaque étage se ressemble ce qui m’a amené de nombreuses fois à venir me coucher chez mon voisin en rentrant guilleret à 3heures de mat. Quelle joie de vivre dans 6 m²  de partager 3 WC, 3 douches, 1 cuisine pour 50 personnes. Mes voisins, mes frères de bagne faisaient trop de bruit surtout en recevant leurs amies à 5 centimètre de mon lit ( 5 centimètres : l’épaisseur du mur entre mon lit et celui de mon voisin).

J’ai connu la colocation où au bout du deuxième semestre, on ne savait plus qui était locataire, de passage, ami(e) du moment ….  Tout le monde donnait un peu dans une caisse commune… tout cela a du suffire, je me souviens pas de tout … sauf que j’ai pas eu mon année. Les voisins ils disaient rien … ils étaient pas assez nombreux.

Après j’ai eu mon studio, j’étais seul et je faisais beaucoup de bruit au début puis en dessous j’ai eu des trafiquants, des partouzes, des raves parti, des bagarres aux couteaux … c’étaient les mêmes à chaque fois … ils étaient plus fort que moi alors je suis parti  ……..

-         dans un immeuble de vieux … stressant, au moindre bruit c’est le drame

-         dans un appart  grand et pourri où le proprio m’accusait de tout casser

-         dans un tout petit studio à côté de la proprio qui m’a surpris par deux fois en fâcheuse posture

-         dans un studio dans un ville de dépression où tout les voisins avez l’air de psychopathes

….

Et me voilà dans un truc pas mal où c’est même un peu triste depuis que la voisine fêtarde est partie car je trouvais magnifique de la voir partir bosser à 7h tous les jours lorsque l’on savait dans quel état elle avait fini la veille et surtout plusieurs jours de suite 

Et depuis que l’autre voisine est partie aussi : son mec appelait son ex à lui pour raconter en détail tout ce qu’il faisait à ma voisine. Il la prenait pour une conne, en partant, il a tout cassé ….

           La fête des voisins, je vais pas la faire par ce que j’ai la flemme de faire du social en ce moment mais si quelqu’un passe il sera bien accueilli.

voisin1_fin

Posté par Prof______ à 10:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur La guerre des voisins :

  • moi aussi j'ai eu le voisin psychopathe qui montait nous menacer avec sa cane si nous OSIONS continuer à faire du bruit alors que nous etions TOUS couchés à regarder la TV!!! Et maintenant, j'ai des voisins courtois que je ne connais pas vraiment et PARFOIS, ce n'est pas plus déplaisant!!! J'aime bien ma tranquilité.... C'est un peu associal mais c'est ce que je pense...

    Posté par ninette, vendredi 1 juin 2007 à 14:26 | | Répondre
Nouveau commentaire